ABAO Romans Lévy (Bernard-Henri) - American vertigo.
  • ABAO Romans Lévy (Bernard-Henri) - American vertigo.

Lévy (Bernard-Henri) - American vertigo.

10,00 €
Quantité

Depuis la deuxième guerre d'Irak - et même bien avant... - les Etats-Unis occupent, dans l'imaginaire mondial, une place symbolique qui dépasse largement les notions de puissance, de politique, de géographie. L'Amérique, en vérité, est devenue un concept, une « région de l'âme », une matrice de passions et de phobies dont le déploiement contradictoire n'en finit pas d'infuser nos propres débats. C'est, précisément, cette réalité ontologiquement diverse que Bernard-Henri Lévy a voulu cerner, observer, penser, dans ce livre où le reportage se mêle à la réflexion, et où le pittoresque emprunte à la philosophie de l'histoire. A l'origine, ce livre est né d'une « commande » de l'influent magazine « Atlantic Monthly » : demander à un célèbre intellectuel français de visiter l'Amérique et de donner sens à ce pays-continent en refaisant - en plus vaste - le fameux voyage qu'Alexis Tocqueville avait entrepris au début du XIXème siècle, à partir duquel il avait écrit son désormais classique « De la démocratie en Amérique ». Pendant une année, B.-H. Lévy a ainsi sillonné les Etats-Unis. Plus de vingt mille kilomètres d'est en ouest et du nord au sud, la plupart du temps par la route : de Rikers Island à Chicago, des communautés islamiques de Detroit à une enclave Amish de l'Iowa, l'auteur interroge la nature du patriotisme américain, la coexistence de la liberté comme de la religion, le système pénitenciaire, la « tyrannie de la majorité », le retour en force de l'idéologie... B.-H.L. a rencontré tous les visages de l'Amérique : les illustres, les anonymes, ceux du désert ou des mégapoles. De Sharon Stone à une veuve de mineur du Wisconsin, d'un milliardaire philantrope à Norman Mailer, de Woody Allen à un « homeless » de Californie, d'Hillary Clinton à un contestataire turbulent, de Barack Ohama, la star montante de la politique, à la pensionnaire d'un bordel du Nevada, il écrit la comédie humaine de ce pays-continent. D'où la vitalité prodigieuse de ce « reportage philosophique » qu'on dévore, page après page, avec un enthousiasme qui ne se dément jamais. Un oeil de romancier, et une profondeur de penseur. Les conclusions de ce voyage ? B.-H.L. les tire en chemin, et elles sont souvent contradictoires. A l'heure où la « démocratie en Amérique » est de plus en plus contestée, ce livre atteste, au contraire, de sa prodigieuse vitalité. A cet égard, l'épilogue substantiel de ce livre (une centaine de pages) permet au « philosophe » de reprendre le pas sur le « journaliste » et le final de cet ouvrage conduit son lecteur au coeur des grands débats - des thèses de Fukuyama ou Huntington aux arrières-pensées des « Néo-conservateurs » - dont la complexité, bien souvent, gouverne le destin du monde.

Où va l'Amérique ? Vers le destin impérialiste que lui prédisent ceux qui la haïssent ? Vers l'horizon démocratique qu'elle incarne aux yeux de ses amis ? Devant ce pays colossal et blessé, contradictoire et protéiforme, devant ce pays-concept dont les emblèmes, nobles ou infamants, tournent à n'en pas finir sur le manège médiatique mondial, chacun est pris de vertige. Pour explorer ce vertige, Bernard-Henri Lévy a parcouru plus de 20 000 km pendant presque une année. Du Nord au Sud. De l'Atlantique au Pacifique. De la prison de Rikers Island à la douce Savannah. D'une ville arabe près de Detroit aux communautés juives de Brooklyn. De La Nouvelle-Orléans avant et après Katrina aux déserts de l'Arizona. Des banlieues pauvres de Los Angeles à Guantanamo ou aux nouvelles grandes églises évangéliques. Là, dans ce chaos de perceptions, au fil de ce récit qui se lance sur les traces de Tocqueville mais où l'on croise très vite un vieux Sudiste blanc antiraciste et une fille de mineur du Wisconsin, un milliardaire philanthrope et Norman Mailer, Woody Allen, Hillary Clinton, Sharon Stone, un chef indien antisémite, une prostituée du Nevada, tant d'autres, c'est toute la comédie humaine d'un peuple en proie au doute et au messianisme qui se déploie sous nos yeux. Avec, au bout de l'enquête, une réflexion sur les modèles républicains comparés de la France et des Etats-Unis, la nature de leur patriotisme respectif, les formes inédites qu'y prennent les tyrannies de la majorité et des minorités, leur rapport à la religion, la politique, l'idéologie. American Vertigo ? Un livre-enquête mobile et chaleureux. Un reportage conceptuel et un " road book " sensuel, cérébral, drôle, véridique. La perspicacité du philosophe. L'œil et le style du romancier.

MAG7-014

Editeur
Grasset
Date de parution
2006
Reliure
Broché
Pages
504
Etat
Très très bel état

 


Les ouvrages de collection présents sur le site sont exclusivement vendus via internet.

De nombreux livres et bandes dessinées d'occasion sont disponibles en magasin.