Ferrandez (Jacques)

Après l'École des arts décoratifs de Nice, il se tourne vers l'illustration et la bande dessinée. Il publie quelques histoires écrites avec Rodolphe, dont une qui deviendra une série ("L'Homme au bigos", 1980-1988). Il commence ensuite chez Casterman en publiant "Arrière-pays" (1982) puis "Nouvelles du pays" (1986), des petites histoires typiquement provençales, avant de lancer sa série principale, "Carnets d'Orient", en 1987, consacrée à la période coloniale d'avant-guerre en Algérie. En parallèle de cette série, il s’attaque à un classique de la littérature française : le pays de Pagnol, ses drames, ses amours avec le cycle de "L'eau des collines" (1997). En 1998, il collabore à nouveau avec Tonino Benacquista, pour lequel il avait déjà réalisé des illustrations pour "La maldonne des sleepings" : ils réalisent ensemble "L'outremangeur" (1998) puis "La Boîte noire" en octobre 2000.
Il adapte également des œuvres littéraires, comme celles d'Albert Camus: sa nouvelle "L'Hôte" en 2009, et son roman "L'Étranger" en 2013. Sa rencontre avec Yves Camdeborde en 2012 marque le début d'une véritable complicité. Partageant la même passion pour le "bien manger", les deux hommes entament une collaboration autour d'une bande dessinée sur ce thème ; "Frères de terroirs" paraît en octobre 2014.
Contrebassiste et jazzmen, il se produit en clubs, ou lors de festivals avec le Mille sabords quartet et le Miles Aboard Jazz Quintet.
Il illustrait également régulièrement les couvertures du magazine Jazzman.
Jacques Ferrandez vit à proximité de Nice.

Ferrandez (Jacques)

Il y a 7 produits.

Affichage 1-7 de 7 article(s)